SAUVONS LES REQUINS... NOUS SOMMES EN DANGER !
SAUVONS LES REQUINS... NOUS SOMMES EN DANGER !

Vous découvrirez ici de nombreuses espèces de requins. Ces fiches sont très utiles pour les plongeurs et les passionnées.

Le requin tigre

Le requin tigre (Galeocerdo cuvier)

.ASPECT : de couleur grisatre/brun, son nom lui vient de ses rayures foncés verticales situés sur le dos.

.TAILLE :Ce requin est un grand prédateurs, pouvant atteindre plus de 6m.

.COMPORTEMENT ENVERS L'HOMME :il se méfie peux des humains.
Le rencontrer est extraordinaire mais il faut tout de même faire attention lors de plongée. Il est considérer comme l'un des requins les plus dangereux pour ll'homme.
Néanmoins les attaques reste très rares.

.ALIMENTATION: on le surnomme "poubelle des mers" car il mange vraiment de tout, y compris les déchets...(à ne pas laisser trainer sur les plages!). Les aliments suivants ont déjà été retrouvés dans l'estomac de requin tigre : sac plastisque, canettes, bidons,plaques d'immatriculations... Ce manque de discernement est l'une des raisons de sa dangerosité.

.HABITAT: toutes les mers tropicales et subtropicales.

Comme tout les grands requins le requin tigre est une espèce menacée...

Requin peau bleu

Requin bleu (Prionace glauca)

.Aspect : son corps est très élancé et c'est sa belle robe bleue qui lui a donné son nom. Il est également appelé peau bleue. Il est cartactérisé par un long nez pointu et de longues nageoires pectorales.
Il est capable d'atteindre une vitesse de 40 km/h.

.Taille : atteint 4m de long.
Il pèse près de 200kg.

.Habitat : jusqu'à environ 300m de profondeur. C'est le plus grand voyageur de tous les requins. Ce requin pélagique est très largement répandu dans toutes les eaux tempérées et tropicales des mers et des océans du globe. Il est certainement le requin le plus répandu à travers les océans car il est quasiment présent partout à l'exception des eaux froides des océans polaires.

Le requin bleu est donc une espèce de requin très répandue mais qui est victime de la pêche intensive. Il est donc en danger de disparition. Il est inscrit comme un grand nombre de requins sur la liste rouge de l'IUCN. Il apparait depuis 2005 dans la catégorie des espèces quasi-menacées ! Mais comme beaucoup..il n'est pas protégé.

.Alimentation : Le requin bleu est un grand prédateur et constitue (comme tout les requins) un maillon clé dans l'équilibre de la chaine alimentaire de tout l'écosystème océanique. Il se nourrit principalement de petits poissons pélagiques, de calmars, de crustacés pélagiques voire d'oiseaux marins ou de cadavres de mammifères marins.

. Reproduction : le requin bleu est vivipare. Après une période de gestation de 9 à 12 mois, la femelle donne naissance en moyenne à une trentaine de petits requins qui mesurent alors 35 à 50 centimètres de long. Les jeunes requins bleus atteindront leur maturité sexuelle vers l'âge de 4 à 6 ans en fonction du sexe de l'individu.
La croissance du requin bleu figure parmi les plus rapides chez les requins.

Grand requin blanc

Le grand requin blanc (Carcharodon carcharias)

.ASPECT : à le dos gris bleuâtre et le ventre blanc ce qui en fait un prédateur particulièrement bien cammouflé dans les océans.
C'est l'un des requins les plus évolués. Il est capable d'émettre de véritables stratèges à partir des "experiences" qu'il a connues dans sa vie. 

Trop pêché pendant des siècles, et se reproduisant lentement, le requin blanc est menacé d'extinction. Sa maturité n'est atteinte qu'à l'âge de 8ans.
Mais il est aujourdhui protégé et sa pêche est interdite.

TAILLE : C'est l'un des plus grand poissons prédateurs. Il atteint environ 7 à 10m et peut peser plus de 3 tonnes.
C'est le requin le plus connu à cause du film les dents de la mer qui a fait beaucoup de mal à cette espèce.

.COMPORTEMENT AVEC L'HOMME:
Certe le grand requin blanc est un prédateur dangereux pour ses proient (otaries, poissons...) mais les "attaques" que nous devrions traduire par accidents reste très rare.
Contrairement aux idées reçus ce n'est pas un "mangeur d'hommes", l'homme n'est pas une proie pour lui, la plupart des attaques sont dues à une erreur d'analyse visuel du requin.
Peut de gens ont  plongée avec cette écpèce de requin et la plongée en cage est la plus souvent pratiqué. 
Mais aujourd'hui de nombreux plongeurs sont allé à sa rencontre sans cages et ont vécus des aventures extraordinaires.
Lors de plongée il faut éviter les contacts et respecter le territoire du requin. N'oubliez jamais que vous êtes dans l'océan et que ce n'est pas vôtre territoire, à partir de là c'est à vous de faire attention !

.HABITAT : Ce requin est présent dans les eaux tempérées, en Australie, en Afrique du Sud, aux Caraibes...et même en méditérranée. Il possède une faculté d'adaptation aux températures très importante. Il peut réguler la température de son corps jusqu'à 20°C au-dessus de la température ambiante ce qui explique sa présence dans les eaux relativement froide.

. Reproduction : Sa reproduction est encore mal connue. Le grand requin blanc est ovovivipare.

Requin zèbre

Requin zèbre (Stegostoma fasciatum) 

. Aspect : jeune, ce requin très élégant porte des rayures qui lui ont valu son nom. En grandissant ses rayures disparaissent et se transforment en taches. Sa nageoire caudale est très grande, elle mesure à elle seule presque autant que son corps.

. Taille : jusqu'à 3,50m.

. Habitat : il vit dans les fonds marins souvent couché sur le sable. On le trouve  dans les océans Indien et Pacifique. 

. Alimentation : ce nourrit essentiellement de mollusques, de crabes, de crevettes et de petits poissons.

. Reproduction : ce requin atteint sa maturité sexuelle lorsqu’il mesure entre 150 et 180 cm. Ovipare, il pond 2 à 4 œufs dans des enveloppes mesurant entre 15 et 20 cm de long.

Sa population décline et il est inscrit sur la liste UICN des espèces menacées et considéré comme vulnérable. Mais il ne bénéficie d'aucune mesure de protéction.

. Comportement avec l'homme : Il est considéré comme innofensif.

Requin-marteau halicorne

Requin-marteau halicorne (Sphyma lewini) 

. Aspect : sa grosse tête applatie le rend très spécial. Il doit son nom à cette forme de T qui fait penser à un marteau. Ses yeux écartés lui offrent une vue " stéréoscopique " (en relief). Il est de couleur gris bleu.

. Taille : jusqu'à 4m de long.

. Habitat : il vit dans les eaux côtières et en pleine mer, de quelques mètre à plus de 200m .On le rencontre surtout dans les mers tempérées, chaudes et tropicales. Le requin marteau est un poisson pélagique qui se déplace en solitaire comme le grand requin marteau ou en bancs, avec des groupes formés d'une centaine d'individus.

Le requin-marteau fait lui aussi malheureusement partie des requins choisis pour la préparation de soupes exotiques. Il est aussi enormement péché pour faire des médicaments. Il est en danger d'extinction et a été inscrit sur la liste rouge de l'UICN en juin 2004.

. Alimentation : grâce à la disposition de ses yeux et grâce à ses facultés sensorielles, le requin marteau est un redoutable chasseur. Il se nourrit de raies, de thons, de crustacés et de céphalopodes.

. Reproduction : La gestation des requins marteaux est d'environ 9 à 12 mois. La femelle peut avoir de 10 à 40 bébés. Dès leur naissance, les petits requins marteaux mesurent déjà environ 60 cm de long.

. Rapport avec l'homme : Il fait partit des 10 espèces de requins considéré comme les plus dangereuses pour l'homme. Si vous rencontré ce requin il vaux mieux ce méfier car c'est un grand prédateurs mais les accidents sont très très rares, énormement de gens ont déjà plongé avec des centaines de requins marteaux sans être en danger. 

Requin citron

Requin citron (Negaprion brevirostris)

. Aspect : le dessus du requin citron est jaune brunâtre. Il a de beaux reflets jaunes qui lui ont valu son nom. 

. Habitat : il vit entre la surface et 90m de profondeur.

. Taille : peut mesurer jusqu'à 3,40m .
Il peut vivre 25ans.

. Habitat : plutôt paisible, il vit près du fond. On le rencontre dans les eaux côtières subtropicales de l'océan Atlantique Ouest et Est ainsi que dans l'océan Pacifique Est.

. Relation avec l'homme : généralement peu agressif, sa taille le rend cependant potentiellemnt dangereux pour l'homme mais les accidents sont très rares.

. Alimentation : Le requin citron se nourrit principalement, comme la plupart des espèces de requin, de toute sorte de poissons mais également de crustacés et de mollusques.

.Reproduction : c'est un requin vivipare. Lorsque les femelles donnent naissance, les bébés requins citrons, au nombre de 4 à 17, mesurent déjà de l'ordre de 60 cm de longueur.

Le requin citron est présent en Polynésie Française qui a déclaré, en avril 2006, le requin commeespèce protégée.

Requin océanique

Requin océanique ou longimanus (Carcharhinus longimanus)

. Aspect : ses longues nageoires sont arrondies et à bouts blancs. Longimanus signifie "grands bras". Son corps est massif et de forme allongé. Il est de couleur gris sombre teinté de bronze avec une face ventrale de couleur blanche.

. Habitat : c'est un requin pélagique qui vit dans les zones tropicales entre la surface et 150m de profondeur. Le  longimanus est très largement répandu dans toutes les eaux tropicales et sub-tropicales des mers et des océans du globe. Dans l'océan Pacifique Est, du Sud de la Californie jusqu'au Pérou... On le rencontre aussi beaucoup en mer rouge.

.Taille : jusqu'à 4m.
Il peut peser 167 kg.

. Alimentation : Il se nourrit principalement de poissons pélagiques comme le thon, la carangue mais également de raies, mollusques ou tortues de mer.

. Reproduction : Ce requin est vivipare. La période de gestation dure une année!  Par la suite une quinzaine de requins (max), viennent au monde et mesurent déjà 60 cm. Ils atteindront leur maturité sexuelle vers 1,80 m pour les males et 2 m pour les femelles.

. Comportement vis à vis de l'homme : ce requin est très actif, peux craintif et curieux. Il n'hésite pas à venir s'approcher des plongeurs avec insistance. Si vous le rencontrer ouvrez l'oeil, restez calme, prudent et rester groupé avant tout ! 
Ce requin fait partit des espèces potentiellement dangereuses pour l'homme. Les accidents sont néanmoins très rares.

Le requin longimanus est inscrit sur la liste rouge de l'IUCN des espèces menacées !

Requin baleine

Le requin baleine : Rhinidon (Rhincodon typus)

. Aspect : gris bleu avec des points blancs, c'est le plus grand poisson du monde.

. Alimentation : il se nourrit exclusivement de plancton et de petits poissons, le krill, les algues, les petits crustacés, petits calmars...font aussi partit de son régime alimentaire.

Il est donc inoffensif pour l'homme.Mais en plongée il faut tout de même se méfier car son poids et sa taille
peuvent le rendre "maladroit" (éviter les coups de queue).

. Taille : Il peut mesurer jusqu'à 18m et peser plus de 10 tonnes.
On estime qu'il pourrait vivre près de 60 ans.

. Habitat : on le rencontre dans les eaux tropicales et tempérées de l'Atlantique, du Pacifique et de l''océan indien.

L'espece est vulnerable et menacée!
Son poids en fait un "produit" très rentable pour les pêcheurs...


Requin pélerin

Le requin-pélerin (Catorhinus maximus)

. Aspect : c'est le 2ème plus grand requin (après le requins baleine). Ses fentes branchiales sont très ouvertes, elles entourent presque toute la largeur de sa tête en formant comme une collerette.
Sa couleur est grise brunatre.
Il est facilement reconnaissable avec sa haute nageoire dorsale et sa bouche distendu lorsqu'il se nourrit.

.Alimentation : 
Il est lui aussi l'un des plus gros mangeurs de plancton.
On peut le voir à la surface lorsqu'il remonte pour se nourrir mais pour hiverner, personne ne sait encore vraiment ou il va. Il ce nourrit aussi d'animaux microscopiques auter que le placton.

Comme beaucoup de requins son mode de vie est encore peut connu.

.Taille : il mesure géneralment 10m mais des spécimen on deja atteint jusqu'à 12m.

.Habitat : on le rencontre dans les océans et mers tempérés. Il aime particulièrement le zones où ce concentre le zooplancton.

. Comportement avec l'homme : il ne représente aucun danger pour l'homme. Il se déplace très lentement et est dénué d'agressivité.

. Reproduction : ce requin est ovovivipare, la femelle mettant au monde des petits vivants, mesurant de 1,5 à 2m. 

Requin renard

Le requin renard commum (Alopias vulpinus)

.ASPECTS :Appelé "renard de mer" est très particulier; il est facilement reconnaissable grâce à sa très longue queue qui représente la moitier de son corps!
D'après des études sur son mode de vie il utilise sa queue comme fouet pour frapper ses proies. Son corps est de couleur gris ou brun.

.TAILLE : peut atteindre plus de 6m de long
.POIDS : pese plus de 400kg.

.HABITAT : On estime qu'il peut vivre jusqu'à 400m de profondeur.
On peut le rencontrer dans les eaux cotières et océaniques et dans toutes les mers tempérées et tropicales.

.ALIMENTATION : Poissons de petite taille, céphalopodes et crustacés.

RAPPORT AVEC L'HOMME : innoffensifs pour les baigneurs et craintif envers les plongeurs. Il est néanmoins considérer comme potentiellement dangereux.

Requin bouledogue

Requin bouledogue (Carcharhinus leucas) 

. Aspect : Museau court et obtu, son dos et gris ou brun et son ventre est blanchatre. Son apparence est massive et trapue.

. Taille : 3,40 m .
Il peut vivre jusqu'à 30 ans.

. Habitat : jusqu'à 150 m de profondeur et près des côtes de toutes les mers tropicales et sub-tropicales. On le rencontre le plus souvent dans les eaux boueuses et à forte turbidité.
Il est le seul requin capable de vivre en eaux douce et de remonter les fleuves car il peut s'acclimater aux eaux hyposalines ou hypersalines. (Il a déjà été aperçus dans le Zambèze, le Tigre, le Mississipi, l'Amazone et le Gange).

. Relation avec l'homme : C'est le requin qui a provoqué le plus d'accidents. Mais elles demeurent pourtant très rares.
Il est réputé pour son agressivité il faut donc faire particulièrement attention à cette espèce de requin lors de rencontre en millieu naturel. 

Péché pour sa chair, son cuir ou son foie, il fait partie des espèces en danger. Il est aujourdh'ui inscrit sur la liste des espèces à protégées de la Convention de Bonn. (Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant à la faune sauvage).

.Reproduction : Comme la majorité des requins le requin bouledogue se reproduit tardivement. La maturité sexuelle est atteinte vers 6 ans. Ce requin est vivipare, l'embryon est nourri directement par l'organisme de la mère pendant les 10 à 12 mois de la gestation. Les nouveau-nés (jusqu'à 13) sortent entièrement formés du corps de la mère. Ils peuvent déjà mesurer entre 56 à 81 cm

. Alimentation :  très variée, à l'image du requin tigre : tortue, autres requins, poissons, mammifères, oiseaux, calamars...

Requin-tapis orné

Requin tapis orné (Orectolobus ornatus )

.Aspect : Ce requin est reconnaissable à sa drôle de robe et sa " dentelle " sur la mâchoire supérieure. De forme plate il passe l'essentiel de son temps tapis dans les fonds marins. Grâce à sa robe (camouflage) il se fond dans son environnement et dès qu'une proie passe à sa portée, il projette sa grande machoire et engloutit des proies de grandes tailles. 

. Taille : jusqu'à 3m.

. Habitat : vit sur le fond jusqu'à 100m de profondeur mais il fréquente géneralement les eaux peu profondes de l’océan indien oriental et plus particulièrement les eaux le long des cotes sud de l’Australie, de la Nouvelle-Galles du Sud à l’Est jusqu'à l'Australie Occidentale à l'Ouest.

. Comportement vis à vis de l'homme : innofensif, éviter tout de même de l'embeter, il peut facilement vous blesser si il le décide car il possède une puissante force dans la mahoire. L'orsque vous observez un requin tapis approchez-vous en douceur mais pas trop près et surtout laissez-lui une porte de sortie afin qu'il puisse s’échapper sans devenir agressif au cas où il se sentirait menacé !

. Alimentation : il se nourrit principalement de pieuvres, poulpes et autres poissons de taille moyennes.
Il se nourrit principalement la nuit et se repose sur le fond le jour. 

. Reproduction : Le requin tapis tacheté est ovovivipare. A la naissance, les jeunes bébés requins mesurent environ 21 cm.

Le requin tapis tacheté figure sur la liste rouge de l'IUCN parmi les espèces menacées depuis 2003.
Il est classé dans la catégorie des espèces de requin
« quasi-menacée » !

Requin lutin

Requin lutin (Mitsukurina owstoni ) 

. Aspect : Reconnaissable à sa couleur blanche et rose et à son long museau, il a été décrit comme le plus laid de tous les requins. Son corps flasque et ses petites nageoires, suggèrent qu'il est lent par nature

. Taille : 3,5m.

. Habitat : vit dans les eaux profondes (jusqu'à 1300m). On le rencontre dans les talus continental, les canyons sous-marins et les monts sous-marins du monde entier.

. Alimentation : il chasse des poissons téléostéens , des céphalopodes et des crustacés à proximité du fond de la mer.

Il est parfois capturer involontairement par la pêche en eau profonde mais L' UICN le considère comme préoccupation mineure, citant sa large distribution et la faible incidence de la capture.

Bien que connaissant son existence depuis 1898, nous savons peu de choses sur le requin lutin car le fait qu'il vive à de très grandes profondeurs le rend difficile à observer.

Requin du Groenland

Le requin du Groenland (Somniosis microcaphalus)

.Habitat : c'est le seul requin capable de vivre toute l'année dans les eaux polaires.
Ce requin très rare est peu connu, c'est le plus gros poisson habitant l'océan Arctique et l'Atlantique Nord.
Il vit près du fond jusqu'à environ 2200m de profondeur. Les eaux dans lesquelles il vit ne dépasse jamais 12°C (elles sont souvent entre 2 et 7°C).

.Taille : Il peut atteindre 6,40m et pourrait vivre vieux (+ de 100ans).

. Reproduction : Il est ovovivipare, la femelle peut donner naissance à dix petits par portée.
Les nouveau-nés mesurent 40 cm. Lors de l'accouplement comme chez la plupart des requins, le mâle mord la femelle pour la maintenir en place . Sa peau est deux fois plus épaisse que celle du mâle.

Le requin du Groenland est le requin le plus toxique du monde . Très appréciée au Groenland et en Islande sa chair est pourtant dangereuse pour la santé, elle doit être bouillie de nombreuses fois pour éliminer une neurotoxine (l'oxyde de triméthylamine) dont les effets sont proches de ceux de l'ivresse. 

. Alimentation :  c'est un prédateur foudroyant qui chasse le calmar, les mammifères marins comme le phoque et le marsouin et toutes sortes de poissons osseux  et cartilagineux. C'est aussi un charognard.

Requin scie

Requin scie (à nez court) Pristiophorus nudipinnis 

. Aspect : il se caractérise par un long rostre (senblable à celui de l'espadon) orné de dents redoutables de chaque coté. Son corps est mince et légèrement aplati. Il ne faut pas le confondre avec le poisson scie qui fait partie des raies ( leur rostre dépourvu de barbillons).

. Alimentation : il chasse en projetant sa tête pour embrocher ses proies. Sur sa scie il a des petits barbillons (petits filaments) qui lui servent à détecter une proie dans le sable. Ce sont des animaux nocturnes se nourrissant d'invertébrés, de crustacés et de poissons qu'ils trouvent en fouillant le substrat.

. Taille : jusqu'à 1,60m.

. Habitat : vit dans les fonds marins jusqu'à 200m de profondeur. On le retrouve principalement en Australie.

Il est souvent pêché pour son rostre que beaucoup collectionne.

. Reproduction : Le requin-scie est un animal ovovivipare . Il se reproduit de façon saisonnière une fois tout les 2 ans, et la plupart ont lieu dans les zones côtières. Après une environ 12 mois de gestation, la femelle met au monde une portée d'environ 10 bébés en moyenne. (Le nombre varie de 3 à 22).

Ange de mer

Ange de mer commun ( Squatina squatina) 

.Aspect : il ressemble à une raie en raison de son corps aplati mais fait partit des requins.  Sa peau est brune avec des tâches plus foncées.

. Taille : de 1 à 2,50m.

. Habitat : vit dans toutes les mers jusqu'à 150m de fond.
Il se rencontre principalement au niveau du plateau continental des côtes du nord-est de l'Atlantique, du sud de la Norvège à l’ouest du Sahara et en Méditerranée.

. Alimentation : Ce requin chasse à l'affût, enfoui dans le sable, il bondit lorsqu'une proie passe près de lui et l'engloutit. Il se nourrit de poissons osseux, de raies, de crustacés et de mollusques.

L'ange de mer est en danger critique d'extinction.

Requin grande gueule

Requin grande gueule (Megachasma pelagios) 

. Aspect : il possède une centaine de rangées de dents mais ne mange presque que du plancton et est donc inoffensif pour l'homme. Sa tête énorme est très caractéristique puisqu'elle peut mesurer la moitié de la longueur de son corps.

. Taille : jusqu'à 6m.
Il peut peser plus de 700kg.

. Abitat : vit en haute mer et jusqu'à 160m de profondeur.
Il fréquente les eaux tropicale du monde entier, le long du plateau continental.

. Alimentation : remonte la nuit pour ce nourrir à la surface.
Comme le requin-baline ou le requin pèlerin, il nage avec sa bouche grande ouverte pour filtrer de l'eau et capturer le plancton et les meduses.

Ce requin est très mal connu, Depuis sa découverte en 1976, seulement quelques spécimens ont été recensés.

Personne na reussi à recenserl a population de requin grande gueule, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) ne dispose pas d’assez de données pour évaluer le risque d’extinction de cette espèce.

. Reproduction : sa reproduction est peu connu, il est ovovivipare ; les jeunes requins se développent dans les œufs qui restent dans le corps de la mère jusqu'à ce qu'ils éclosent.

Aiguillat commun

L'aiguillat commun (Squalus acanthias)

. Aspect : il possède un long museau et des grands yeux. Pour se protéger il possède des épines sur ses nageoires dorsales. Il est généralement gris ardoise ou brunâtre, avec des taches blanches sur le dos.
Leur surnom de chiens de mer est dû au fait que ces requins se déplacent et chassent souvent en groupes nombreux, comme les chiens.

. Taille : c'est un petit requin qui peut mesurer jusqu'à 1,60m.
Il est inoffensif pour l'homme.

. Habitat : il vit à des profondeurs moyennes de 200m à 900m. Il migre au fil des saisons et est capable de parcourir des milliers de kilomètres. Il ne résiste pas aux températures supérieures à 16°. L'aiguillat se retrouve entre les eaux fraîches et peu profondes des zones tempérées et subarctiques de l'émisphère nord, dans les océans Atlantique et Pacifique.

. Alimentation : L'aiguillat est vorace et son alimentation est très diversifiée, il se nourrit de poissons, de calamar, de crustacés...

Sa chair est très prisé pour la consommation. Son foie est lui aussi utilisé pour la fabrication de médicaments.

La roussette

La roussette appellée "saumonette " (Scyliorhinus canicula)

. Aspect : elle fait partie des petits requins. Elle est  reconnaissable, en dehors d'avoir du roux sur leur peau et des petites taches brunes, par la forme allongée de ses pupilles (« yeux de chat ») et la présence de deux petites nageoires dorsales très en arrière sur leur corps.

. Taille : jusqu'à 1m.

. Habitat : on la trouve dans les mers tempérées et tropicales du monde entier allant des très faibles profondeurs jusqu'à 2000 m. On peut notamment la rencontrer
en 
Méditerranée.

. Alimentation : Ce requin sort la nuit pour chasser. Malgrès sa petite taille, la roussette est un prédateur efficace. Elle mange des petits poissons et crustacés.

Peu agressive, elle ne présente pas de danger pour l'homme.

Actualité

Plongez dans ce site de afin de découvrir l'animal extraordinaire qu'est le requin ainsi que l'association passion des requins, qui se bat depuis plusieurs années pour la sauvegarde des requins .

Nous méttons en ligne des informations sur l biodiversité, les animaux et les requins... Si vous êtes passionné par la nature et les animaux suiver nôtre site et soutenez nous !!!

Scannez ce code et découvrer nôtre application !!

MASSACRE 


PLUS DE 190 REQUINS SONT TUES CHAQUE MINUTE 

 

Cliquez ici et soutenez nous en commandant nos articles !
Emission radiaux sur l'association !! Cliquez !

HALTE A LA DESTRUCTION !

URGENCE OCEANS PROFONDS

La protéction des océans profonds est cruciale : la Commission européenne à proposé l'interdiction du chalutage profonds en 2013, une métode de pêche décrite par les chercheurs comme " la plus déctructrice de l'histoire " : d'immenses filets lestés raclent les fonds marins jusqu'à 1800 mètres de profondeurs et dévastent 

Soutenez les et signer la pétition en ligne  :

Pétitions